Queue-leu-leu

entre le lierre et la glycine 

crcrcrcrcrcrcrcr 

filaments d’or
je m’arrache mes horreurs
traverse vos signes 

entre le lierre et la glycine 

crcrcrcrcrcrcrcr 

clouées au mur toutes les pleureuses en noir
coulent éventrées chiennes en chevelures 

dansez dans ma cuisine !
dansez ! 

crcrcrcrcrcrcrcr 

pour la feinte pâmoison des affreux cagoulés 
clouées !
pour la salive apprise des pleutres patriarches
coulées ! 

entre le lierre et la glycine 

crcrcrcrcrcrcrcr 

dansez !
la tarantelle folle des araignées lumineuses 

entre le lierre et la glycine 

crcrcrcrcrcrcrcr 

petits petits épouvantés trônant ensemble
je vous tire les oreilles depuis le bas de l’échelle
je vous descends de vos cristaux, de vos tours 
il y a de la place au fond de mon cauchemar
de larges pistes où danser la carmagnole 

venez venez cogner sur le désordre
de nos peaux rouges de créatures 

crcrcrcrcrcrcrcr 

entre le lierre et la glycine 

ça coasse dans mes plis de vulve
ça coasse dans ma blessure 

longue longue épine sous la paupière 

entre le lierre et la glycine 

dansez ! 

à la queue-leu-leu je vous embrase 

le doux remous la soupe d’ongles
tambouille d’ensauvagés 

vous n’aurez plus de nom 

crcrcrcrcrcrcrcr 

je vous mange 

crcrcrcrcrcrcrcr 

dansez ! dansez en horde ! 

matriarche 
victime 
belle bête 
suceuse 
ballerine
déséquilibrée 
suicidaire 
dégueulasse 

vivantes 

crcrcrcrcrcrcrcr 

 

crcrcrcrcrcrcrcr 

 

crépitecrépitecrépite 

 

crcrcrcrcrcrcrcr 

 

crcrcrcrcrcrcrcr 

 

Clémence Gachot-Coniglio

Clémence Gachot-Coniglio est artiste et chargée de projets culturels, ses poèmes ont été publiés dans plusieurs revues et fanzines au Québec et en France. Après avoir vécu dans vingt-cinq maisons différentes et quatre pays, elle ne sait toujours pas où elle habite mais elle a de la place dans le coeur. À Venise, elle a co-fondé le duo artistique Teoria&Preda.